Beau succès pour la balade guidée « Semaine des Sentiers » à Yvoir

DSC00826.JPG

Près de 80 marcheurs ont répondu ce samedi 17 octobre après-midi à l’appel lancé par la Commune d’Yvoir et son Groupe Sentiers en vue de découvrir le tronçon réhabilité du sentier qui longe le Bocq entre l’ancienne limite communale d’Evrehailles et la rue du Pré d’Aine, face à la gare de Purnode.  La balade guidée a aussi permis de découvrir (et de déjà fêter un peu…) la nouvelle aire de pique-nique pour randonneurs installée dans le beau site de l’ancienne carrière de marbre de Bauche.  La balade a été agrémentée de commentaires historiques et géographiques mais, aussi, cette fois, des commentaires naturalistes très éclairés de François Héla (voir son site, riche en observations de toutes sortes).  Les marcheurs ont ainsi pu découvrir la restauration d’une zone humide au Pré Hoquette ainsi que le site de la carrière de l’Herbois.

Enfin, la balade s’est agréablement (et gracieusement) terminée par un voyage retour vers Bauche en train, grâce à la collaboration et au soutien de l’ASBL PFT qui exploite le magnifique Chemin de Fer du Bocq…

Beau compte-rendu de l’après-midi dans le journal L’Avenir de ce lundi 19 octobre.

L’album-photos est repris ci-contre à gauche.  N’hésitez pas à le visiter !

Balade guidée le long du Bocq à l’occasion de la Semaine des Sentiers

DSC07915.JPG

La commune d’Yvoir, le Groupe Sentiers d’Yvoir et l’ASBL Patrimoine Ferroviaire et Tourisme (Chemin de Fer du Bocq) sont heureux de vous inviter à participer à la Semaine des Sentiers 2015 (anciennement « Rendez-Vous sur les Sentiers »).

 

Pour la 6e année consécutive, notre Commune et son Groupe Sentiers participent à cette opération menée en faveur de la petite voirie communale sur toute la Wallonie.  Quatre sentiers forestiers ou de village ont ainsi déjà pu être réhabilités (Evrehailles en 2010, Godinne en 2011, Durnal en 2012, Yvoir en 2013).  Cette année, c’est le sentier innommé assurant la liaison le long du Bocq entre Bauche et Purnode qui a fait l’objet de petits travaux d’empierrement réalisés par le Service des Travaux de la Commune et quelques bénévoles du Groupe Sentiers (voir article à ce sujet sur ce même blog).

 

Nous vous invitons chaleureusement à découvrir ce travail mais aussi bien d’autres réalisations ou projets qui valorisent ou pourraient valoriser notre belle vallée du Bocq

 

 

Le samedi 17 octobre 2015 à 14H précises

 

Rendez-vous devant la gare d’Evrehailles-Bauche (restaurant Le Terminus)

 

Un programme très riche pour fêter cette 10e édition (au niveau wallon) des « Rendez-Vous Sentiers »:

 

  • balade guidée et commentée de +/- 7 km
  • bonnes chaussures de marche indispensable
  • retour prévu vers 18H au plus tard
  • Participation gratuite mais réservation obligatoire chez Patrick Evrard (0479 104425 – evrard@me.com)

 

Au menu de cette après-midi:

 

  • pré-inauguration, en présence de représentants du Collège communal, de l’aire de pique-nique de la carrière Saint-Laurent de Bauche
  • découverte des travaux d’empierrement réalisés sur le sentier le long du Bocq
  • découverte de la zone humide du Pré Hoquette (face au camping de Purnode)
  • visite de la grande carrière de l’Herbois (sur Durnal)
  • marche jusque Chansin (ancienne gare de Durnal et de Dorinne)
  • retour gratuit à Bauche en train grâce au Chemin de Fer du Bocq !

IMG_3273.JPG

DSC02743.JPG

Préparation de la Semaine des Sentiers 2015 à Yvoir

2015-10-01 11.44.36.jpg

A la limite des anciennes communes de Durnal et d’Evrehailles, le long du Bocq, le sentier innommé qui relie Bauche à Purnode (voir notre article précédent au sujet de ce sentier) connaît depuis toujours un passage d’une trentaine de mètres particulièrement boueux.  La configuration des lieux permettait cependant d’envisager la réalisation d’un empierrement drainant sur ce tronçon.  Sur base de cette analyse, le groupe Sentiers d’Yvoir a proposé au Collège communal -qui a soutenu l’idée- de réaliser cet empierrement dans le cadre de la Semaine des Sentiers 2015 (nouvelle appellation du traditionnel Rendez-Vous sur les Sentiers).

C’est ainsi que, ce jeudi 1er octobre, deux ouvriers du Service des Travaux de la Commune aidés de quatre bénévoles du Groupe Sentiers ont procédé aux travaux d’empierrement.  Entre 4 et 5 tonnes de concassés de grès de gros calibre fournis par les carrières d’Yvoir ont ainsi été étendus sur le tronçon le plus boueux de ce très beau sentier forestier. 

Ce travail sera mis en valeur lors de la journée festive du samedi 17 octobre.  Plus d’informations à ce sujet sur ce même blog dans les heures qui viennent !  Amateurs de découvertes et de balades guidées, bloquez déjà l’après-midi du 17 octobre !

 

 

Une nouvelle (petite) voirie communale à Yvoir…

2015-10-01 09.52.55.jpg

La vallée du Bocq est une destination privilégiée des randonneurs de toutes sortes.  C’est à partir de Bauche (hameau du village d’Evrehailles) et en remontant vers l’amont que la vallée offre son aspect le plus préservé sur le plan naturel.  Si la remontée de la vallée ne pose aucun problème de Purnode jusqu’à Spontin (nombreux chemins publics ou innommés balisés), il n’en va pas de même entre Bauche et Purnode-Station où il n’existe aucun chemin ou sentier public.  

 

Durant de nombreuses années, les randonneurs ont contourné cette difficulté de deux manières:

 

  • soit en empruntant l’assiette de l’ancienne voie de chemin de fer
  • soit en suivant un chemin privé qui court le long du Bocq entre le château d’Harnoy et les bois communaux d’Yvoir (ancienne limite entre les communes de Durnal et d’Evrehailles).  Ce chemin / sentier est en très bon état et, vu son utilisation assez intensive (y compris par des cavaliers), ne nécessité que peu d’entretien régulier.

 

Depuis la saison touristique 2015, le train touristique du Bocq utilise à nouveau de manière régulière la voie ferrée entre Purnode et l’entrée de Bauche où un quai a été installé.  Le Chemin de Fer du Bocq propose donc désormais un très beau parcours entre la gare de Spontin et un terminus (provisoire) à Bauche.  Conséquence de la remise en exploitation de la voie ferrée, les randonneurs, promeneurs et autres marcheurs ne peuvent plus utiliser cette alternative pour « faire » la balade de la vallée du Bocq (risque et infraction pénale).  Seule demeure donc la seconde solution. 

 

Vu le caractère privé de ce chemin et son statut incertain en tant que voirie communale, vu aussi la difficulté de finaliser un accord à l’amiable de passage avec la totalité des propriétaires concernés (voir un article de 2012 sur ce même blog…), le Groupe Sentiers a proposé au Collège communal d’Yvoir de lancer la procédure de création d’une nouvelle (petite) voirie communale sur ce tracé, comme le permet désormais le Décret wallon du 6 février 2014.  La Conseil communal a approuvé à l’unanimité cette proposition qui va se traduire dans les mois qui viennent notamment par un projet de délimitation de la voirie, une enquête publique, etc.

 

 

Nous tiendrons bien sûr informés nos amis des sentiers de l’évolution de ce beau projet, indispensable au développement du tourisme doux à Yvoir et en parfaite synergie avec les activités de nos amis du Chemin de Fer du Bocq…

2015-09-18 10.04.07.jpg

Journées du Patrimoine à Poilvache

P1120157.JPG

Le groupe Sentiers d’Yvoir s’est associé à l’ASBL Les Amis de Poilvache à l’occasion des Journées du Patrimoine 2015 qui se sont déroulées les 12 et 13 septembre 2015 partout en Wallonie.  

Le dimanche 13 septembre après-midi, une cinquantaine de personnes ont participé à une balade guidée au départ de Poilvache sur la thématique de la Révolution Brabançonne de 1790.  L’après-midi a démarré par la visite du bivouac conjoint du Bataillon des Canaris  et du 8e Régiment d’Artillerie de Namur.  Ces deux groupes namurois ont reconstitué, pour le plus grand plaisir de tous les participants, un événement historique qui s’était déroulé à Poilvache il y a 225 ans: les troupes « belgiques » (les « patriotes » de la Révolution Brabançonne), comptant en leur sein, un détachement de Canaris, ont pris le poste d’artillerie de Poilvache tenu par les Autrichiens.  Ce fait d’armes mémorable -mais sans lendemain pour la Révolution- a ainsi été commémoré de façon vivante et… très sonore.  

C’était là le prétexte pour emmener ensuite les marcheurs, dans le temps et dans l’espace, vers Anhée et, plus spécialement le lieu-dit Champioule où se trouvait le camp des « Patriotes » belges.  Le trajet permit aussi d’évoquer quelques autres personnages et bâtiments locaux représentatifs de ce temps des révolutions: la famille de Néverlée, les familles de Gaiffier et de Montpellier, les châteaux de Houx et de Senenne… Une manière bien agréable de faire revivre une histoire trop souvent oubliée.

C’est donc la tête pleine d’histoire et … bien essoufflés que les marcheurs de ce dimanche regagnèrent le plateau de Poilvache, sans doute par le même chemin pente que celui suivi par les Canaris en 1790…

Vous trouverez ici à gauche un petit album-souvenir de cette agréable journée !

Balade guidée dans un parfum de poudre à Poilvache !

11013600_907131102692932_1419265897710763244_o.jpg

Il y a 225 ans, nos provinces vivaient la « Révolution Brabançonne ».  Une armée de « Patriotes » s’était levée pour combattre les troupes autrichiennes.  Vers l’été 1790, la vallée de la Meuse constituait la ligne de front séparant les deux partis.  Poilvache sert de poste d’observation et d’artillerie aux Autrichiens.  En face, dans la plaine d’Anhée, on trouve le campement des régiments de Patriotes , dont les célèbres « Canaris »… Contre toute attente, ces soldats de fortune parviendront à s’emparer (brièvement) du promontoire de Poilvache.

C’est cet épisode oublié de notre histoire que le « Bataillon des Canaris du Major Dumonceau » et les « Artilleurs de la Citadelle de Namur » feront revivre lors d’un bivouac organisé pour les Journées du Patrimoine.  Au programme: « école du soldat », salves d’infanterie, tirs de la pièce de Gribeauval, visites guidées du site, balade guidée… Le site de Poilvache et toutes les activités proposées seront accessibles gratuitement durant les deux jours !

Le groupe Sentiers d’Yvoir s’associe à cet événement en organisant une balade guidée exceptionnelle qui conduiront les participants sur les traces des combats de 1790 à Poilvache et dans la plaine d’Anhée.

En pratique:

Dimanche 13 septembre à 14H

Rendez-vous au pavillon d’accueil de Poilvache (chemin de Poilvache à Yvoir – par la route d’Yvoir vers Spontin, tourner à gauche au panneau « Poilvache » à hauteur d’Evrehailles).

Distance: +/- 9 km

Durée: +/- 3 H

Bonnes chaussures de marche très vivement conseillées !

Participation gratuite mais réservation obligatoire (Patrick EVRARD – evrard@me.com – 0479 104425)

Pour plus d’informations sur les autres activités des Journées du Patrimoine à Poilvache, nous vous invitons à visiter le site web de Poilvache.

 

A Bouvignes: l’histoire en marche ou l’histoire en marchant…

Bouvignes en face 2.jpg

La Maison du patrimoine médiéval mosan vous propose une visite hors les murs le dimanche 5 juillet.

Face à Bouvignes, sur la rive droite de la Meuse, se dresse un versant abrupte recouvert de landes appelées « pelouses calcaires ». Dès le Moyen Age, les bergers venaient faire paître leurs troupeaux de moutons et de chèvres. Ces pâtures ancestrales ont empêché la reforestation et le développement de ces pelouses rases où foisonnent une flore et une faune luxuriante.

Robert Lambert, conservateur de la réserve naturelle de Devant-Bouvignes et passionné d’histoire, vous fera découvrir ces richesses naturelles ainsi qu’une autre facette de l’histoire de Bouvignes.

Rendez-vous à l’écluse de Leffe sur la rive droite de la Meuse à 15h00.

Chaussures de marche recommandées.

Inscription obligatoire à la MPMM 082/22 36 16 ou info@mpmm.be

Le 5 juillet également, comme chaque premier dimanche du mois, visite libre gratuite à la Maison du Patrimoine Médiéval Mosan (musée et exposition ‘Né quelque part, hier et aujourd’hui’).

Balade guidée dans le cadre des Journées wallonnes de l’eau: le samedi 28 mars

IMG_3045.JPG

Nous l’avions annoncé, il y a quelques semaines déjà… En voici donc la confirmation:

Dans le cadre des Journées wallonnes de l’Eau et avec le soutien du Contrat de Rivière de la haute Meuse, la bibliothèque communale d’Yvoir – Godinne (Vieille Ferme de Godinne) et le groupe Sentiers de la commune organiseront trois activités le samedi 28 mars 2015 au départ du site de la Vieille Ferme de Godinne:

 

  • le samedi 28 mars 2015, à partir de 13:30: animations autour de la thématique de l’Eau et de la Meuse à la bibliothèque communale d’Yvoir-Godinne. Une animation spécifique est prévue aussi pour les enfants.
  • le samedi 28 mars 2015, à 14:30: au départ de la bibliothèque communale, balade guidée et commentée sur l’histoire de la « domestication » de la Meuse: la navigation ancienne, les ouvrages de régulation établis depuis le 19e siècle… Avec, en prime la présentation de la centrale hydro-électrique de Fidevoye par un cadre du Service public de Wallonie et par l’exploitant.   Le tracé d’une longueur de 7,8 km empruntera en grande partie les rives de la Meuse et ne présentera un dénivelé important que lors de « l’ascension » de la Croix d’al Fau… 

 

La participation à ces animations est gratuite mais elle est limitée à 30 personnes et doit donc être réservée (voir ci-après).

 

Pour de plus amples informations et réservations:

 

 

  • sur les animations de la bibliothèque et pour s’y inscrire : Véronica Casa – 082/647.113 ou veronica.casa@yvoir.be
  • sur la balade guidée et pour s’y inscrire: Patrick Evrard – 0479 104425 ou evrard@me.com

Le hameau de Bauche va entrer dans une ère nouvelle…

CFBocq Bauche Micheline.jpeg

Cette fois, les choses se précisent… Depuis plusieurs mois déjà les courageux bénévoles de l’ASBL « Patrimoine Ferroviaire et Tourisme » travaillent à hauteur de Bauche sur l’ancienne voie de chemin de fer n°128.  Ils ont procédé à l’enlèvement des voies et traverses anciennes, inutilisées depuis plus de 50 ans.  Bientôt, dans les toutes prochaines semaines, les nouvelles traverses et les nouvelles voies seront posées.  Tout sera donc prêt pour accueillir au printemps les premiers convois touristiques qui effectueront désormais la liaison Ciney-Evrehailles-Bauche.

Avant cela, on pourra encore assister à un travail spectaculaire à hauteur de l’ancien pont de chemin de fer qui surplombe le chemin d’Harmonie.  Ce pont, en métal, a lui aussi souffert des ans et des saisons.  Vers le 3 mars, le pont va être « déplacé » en vue de subir une cure de jouvence.  Comme le dit Alain Defechereux, responsable de l’ASBL: « Le pont sera chargé sur camion durant la journée et circulera en transport exceptionnel de nuit vers Andenne.  Dans cette localité se trouve une petite société qui effectue des travaux de sablage peinture et réparations mécaniques de ce genre de structure. Fin mars le pont reviendra tout beau/tout propre et sera reposé sur ses culées. »  Les grands travaux donc à Bauche…

Bien sûr, les riverains de la voie de chemin de fer seront personnellement tenus au courant du calendrier des travaux (et des petits inconvénients que ceux-ci pourront générer) par un courrier « boîte aux lettres ».

Pourquoi parler « rail » dans ce blog du groupe Sentiers ?

C’est que cette extension de la liaison ferroviaire touristique dans la vallée du Bocq ouvre de nouvelles perspectives aux touristes désireux de combiner découverte de la vallée en chemin de fer historique et marche à pied… Bauche est en effet un carrefour important de sentiers vicinaux balisés où le randonneur aura l’embarras du choix… De magnifiques chemins forestiers peuvent ainsi le conduire jusque dans les bois communaux de Durnal pour redescendre vers la gare de Purnode; de là il peut opter pour un retour à pied jusqu’à la gare de Dorinne-Durnal, voire celle de Spontin.  D’autres combinaisons sont possibles: des chemins forestiers conduisent au village d’Evrehailles d’où l’accès « vert » jusqu’à la gare SNCB d’Yvoir (liaison cadencée horaire vers Namur, Bruxelles, Dinant…) est particulièrement aisé.  En suivant le premier tronçon de « l’Arrêt Vert » Godinne-Yvoir, les marcheurs peuvent aussi parcourir les versants de la vallée du Bocq en aval de Bauche vers Tricointe, le panorama de la Croix-d’Al-Fau pour finalement rejoindre la gare SNCB de Godinne.  D’autres escapades vers Crupet, plus beau village de Wallonie, sont également possibles par d’antiques chemins vicinaux…

Il va de soi que le groupe Sentiers participera avec grand plaisir à l’inauguration de cette nouvelle halte du Chemin de Fer du Bocq, prévue vraisemblablement en juin 2015.

Plus d’informations bien sûr sur ce blog !