Baîl en Fête 2013

DSC00054.jpg

Pour la troisième année consécutive déjà, le groupe Sentiers d’Yvoir  organisait deux balades guidées et commentées dans le cadre de Baîl en Fête.  La météo était cette année au rendez-vous de ces balades dans et aux alentours du village d’Evrehailles.

Le matin, une cinquantaine de promeneurs sont partis à la découverte du domaine d’Harnoy et de son histoire durant tout le 20e siècle.  Isolé et magnifiquement situé aux flancs de deux vallons qui surplombent la vallée du Bocq, l’histoire du domaine d’Harnoy a toujours été étroitement attaché au hameau de Bauche, notamment par le Château bâti vers 1907 en bordure du Bocq.  En descendant vers Bauche, une halte était prévue chez Philippe et Carine Lebeau, au manège de Niersant.  Nombreux furent les randonneurs qui découvrirent ainsi «comment être cheval et faire du cheval autrement» à deux pas de Baîl… La visite d’Harnoy se termina par un très beau parcours boisé (parfois un peu sportif), aux confins des bois communaux de Durnal et dans la partie la plus sauvage de la vallée du Bocq.    La remontée vers Evrehailles fut encore l’occasion de rappeler les origines de quelques lieux-dits savoureux entre tels que Niersant lui-même, «la Terre au Juif», Naya, la «Haie-aux-Faux» et bien d’autres…

La marche du matin (+/- 9 km) fut encore l’occasion de tester un projet introduit dans le cadre du Plan Communal de Développement de la Nature d’Yvoir.  L’entretien des voies vertes est en effet pour les communes une vraie source de préoccupation.  A côté du souvent nécessaire fauchage de certains sentiers herbeux, il y a aussi la question des déchets «humains» qui parfois jalonnent certains tronçons.  De cette constatation est née l’idée chez Francis Dehem d’utiliser son âne, Alexis, comme «auxiliaire» d’entretien.  L’âne est équipé d’un bât et de deux sacs poubelles élégamment dissimulés dans de beaux sacs en jute.  Il peut alors par exemple accompagner un groupe d’enfants ou une classe qui partent à «la chasse à la canette»… la présence du sympathique animal est un «plus» sur le plan logistique mais aussi et surtout un incitant majeur pour les enfants…  Une fiche-projet a donc été rentrée dans le cadre du projet de PCDN communal (téléchargeable ici-même).  Ce dimanche 1er septembre 2013, Alexis a, en tout cas,  passé son test avec brio même s’il est apparu que, lors de ses premières sorties, il est indispensable que l’âne soit accompagné d’un «conducteur» formé…

Après cette marche dominicale et matinale (le départ était tout de même à 9H30), de nombreux promeneurs se sont retrouvés à la salle de la Victorieuse d’Evrehailles pour déguster l’apéritif de bienvenue aux festivités et pour apprécier les toujours sympathiques boulettes-frites du lieu…

Après-midi, c’est une balade plus courte dans Evrehailles et dans les campagnes proches qui attendait la soixantaine de promeneurs (dont des familles et de nombreux enfants).  Points forts de cette balade, outre les traditionnels lieux-dits, une visite de l’église saint Laurent d’Evrehailles et l’évocation, en passant par les écoles, des Guerres Scolaires que le village a connues dans le passé…

Matin et après-midi, Guy Boodts et Patrick Evrard ont guidé la grosse centaine de participants à cette journée de découverte.

De nombreuses photos sont reprises dans l’album « Baîl en Fête 2013 ».  Cliquez ici pour découvrir !

Le Contrat de Rivière Haute-Meuse recrute des étudiants…

dyn004_original_640_480_pjpeg_28133_7bc59b58bdfda51d730d25cbf0d1eba8.jpg

L’éradication des plantes invasives le long des cours d’eau de la Haute-Meuse constitue l’une des missions prioritaires du Contrat de Rivière Haute-Meuse (plus d’informations sur le site de cette ASBL).

Dans ce cadre, l’association recrute des étudiants jobistes pour procéder à l’arrachage d’invasives -notamment la balasamine de l’Himalaya- dans le bassin versant du Bocq (communes d’Yvoir, de Ciney et de Hamois).  Une belle opportunité de travail utile à la communauté et en pleine nature.  Compte tenu des contraintes naturelles, les contrats proposés concernent le mois de juillet.  Des jobs sont également disponibles en équipe itinérante au départ de Namur et de Lustin.

Plus d’informations en téléchargement ici-même.

Offre emploi étudiants 2013_Bocq.pdf

Offre emploi étudiants 2013_équipe itinérante.pdf

Réunion du groupe Sentiers du 18 avril 2013

Beau succès de printemps pour la première réunion du groupe en 2013… 25 personnes ont participé à cette réunion de rentrée.  L’ordre du jour était assez chargé.  Des points évoqués, on retiendra notamment la relance de l’opération de « parrainage » des voies vertes de la commune.  Malgré des problèmes de jeunesse au niveau du site des GAL, la commune d’Yvoir est l’une des plus actives parmi les 9 communes de la Haute-Meuse et de l’Entre-Sambre-et-Meuse.  Le réseau « parrainé » s’est encore enrichi des 12 premières liaisons inter-villages en mobilité douce, récemment balisées par la commune d’Yvoir.  Dans les mois à venir, 14 liaisons supplémentaires seront également balisées.

Le groupe a également décidé de proposer une nouvelle fois sa participation à l’opération « Rendez-Vous sur les Sentiers ».  Cette année, c’est le sentier vicinal n°22 d’Yvoir qui sera mis à l’honneur.  Ce sentier de village permet de relier le bas de la rue du Moulin à la rue du Blacet, à hauteur des anciens fours à chaux: une manière agréable, sûre et raccourcie de rejoindre l’école communale, par exemple, pour les habitants du quartier Blacet-Redeau et, bien sûr, pour les résidents du Centre de la Croix-Rouge.  Ceux-ci étaient bien représentés à la réunion du groupe.  Ils ont accueilli avec joie ce projet de réhabilitation et sont prêts à s’engager pour aider à la remise en état du site.  Un beau projet de coopération avec le Centre est donc en vue.  Le groupe essaiera aussi d’associer aux animations l’école communale d’Yvoir.

La réunion a aussi été l’occasion d’annoncer divers événements prévus dans les semaines et mois à venir.  En particuler, l’exposition organisée en juin à la Vieille Ferme de Godinne et consacrée aux murs en pierre sèche mais aussi la très prometteuse fête du printemps du Centre de la Croix-Rouge organisée le samedi 22 juin 2013.

Balnam Yvoir SV 22.jpg

Parrainage et entretien des voies vertes d’Yvoir

Copie ecran site Gal EVV.jpg

Nous avons déjà abordé à plusieurs reprises ce projet des GAL de la Haute-Meuse et de l’Entre-Sambre-et-Meuse qui visent à faciliter et à rationnaliser l’entretien des voies vertes dans les 9 communes couvertes par ces deux Groupes d’Actions Locales (voir les articles de la catégorie GAL entretien des voies vertes).

L’ensemble des boucles et tronçons retenus dans ce projet pour Yvoir disposent maintenant de leurs parrain ou marraine… Nous approchons des vacances de Pâques à grands pas … même si la météo ne semble pas vraiment en phase avec ce calendrier.  Cette période marque le début de la période touristique.  Il est donc important, pour tous le bénévoles engagés dans ce projet,  de dès maintenant se préoccuper de l’état de nos voies vertes.  Une première promenade de printemps sera l’occasion de noter les soucis (petis ou grands) rencontrés le long de « son » sentier… (liste des tronçons/boucles et de leurs marraines / parrains téléchargeable ici).

Rappelons encore que tous les problèmes rencontrés (absence ou dégâts de balisage, obstacle sur la voie verte, …) doivent être encodés sur le site web dédicacé et géré par le GAL ( http://entretien-voies-vertes.be/evv/ ).  L’accès à cet encodage est limité -via un nom d’utilsateur et un mot de passe aux utilisateurs reconnus (notamment les parrains/marraines).  Une fois l’encodage réalisé, les informations sont transmises au service Environnement de la commune concernée (à Yvoir, chez Céline Wuyts) qui transmet les informations aux service Travaux pour intervention.

Compte tenu notamment des circonstances atmosphériques difficiles, le Service Travaux d’Yvoir nous a prévenu qu’il ne pourrait pas agir immédiatement pour chaque problème signalé.  Il est en effet plus efficace de globaliser les problèmes par secteur géographique et d’intervenir en une fois pour corriger plusieurs problèmes voisins.

Merci d’avance aux marraines et parrains de penser à leur sentier/chemin dans les semaines qui viennent et merci au service Travaux pour son suivi de ce travail !

Réunion du groupe Sentiers d’Yvoir

Le groupe Sentiers d’Yvoir est l’un des partenaires du Plan Communal de Développement de la Nature (PCDN) d’Yvoir.  Le groupe est ouvert à tous les habitants intéressés par l’utilisation de la petite voirie verte c ommunale, sa défense, sa réhabilitation et sa mise en valeur.

Le groupe organise sa première réunion 2013 

le jeudi 18 avril 2013 à 20H

dans le réfectoire de l’ancien Arsenal des Pompiers d’Yvoir (parking rue de l’Hôtel de Ville)

A l’ordre du jour:

  • finalisation des fiches-projets confectionnées dans le cadre du PCDN (fiches disponibles sur le site du PCDN)
  • premier bilan de l’opération « Entretien des Voies Vertes » et de l’utilisation du site interactif des GAL de la Haute-Meuse et de l’Entre-Sambre-et-Meuse
  • préparation de l’opération « Rendez-Vous sur les Sentiers 2013 »: choix d’un tronçon à réhabiliter
  • Participation à la Fête du Printemps au Centre de la Croix-Rouge (22 juin 2013): balade guidée et commentée
  • Inventaire des murs en pierres sèches (voir article sur ce blog): participation à l’exposition organisée à la Vieille Ferme de Godinne
  • divers

Nous vous attendons nombreux à cette réunion.

Pour de plus amples informations: Patrick EVRARD (082 612340 – evrard@me.com) ou Céline Wuyts (Service Environnement et Urbanisme Yvoir – celine.wuyts@yvoir.be)

Yvoir AC ancien arsenal GoogleStreetView.jpg

Samedi 18 janvier: la journée d’études du PCDN d’Yvoir

DSC00019.JPG

Le groupe Sentiers d’Yvoir a participé à la journée à la journée d’études du PCDN d’Yvoir ce samedi 18 janvier 2013.  Une partie de l’après-midi de cette journée bien chargée a été consacrée à la révision des fiches-projets du PCDN apportées par le groupe Sentiers.

 

Au départ, deux projets seulement étaient véritablement portés par le groupe Sentiers: la participation de la commune à l’opération Rendez-Vous sur les Sentiers 2013 et la participation locale au projet d’entretien des voies vertes du GAL de la Haute-Meuse.  A côté de ceci, d’autres projets liés aux sentiers sont portés par le groupe ‘Restauration’ (du réseau écologique) et par le groupe ‘Communication’.  Dans les deux cas, il s’agit de projets liés à la réhabilitations des haies du chemin vicinal n°20 à Durnal.

 

Au cours de la réunion du 18 janvier, d’autres projets ont été évoqués et les fiches correspondantes ont été rédigées.  En voici une synthèse (en cliquant sur chacun des projets, vous pourrez télécharger les fiches-projets complètes)

 

  • Itinéraire permanent Karst et eaux souterraines à Tricointe (Yvoir): mise au pied définitive d’un itinéraire de promenade sur le thème du karst; publication d’un dépliant conçu par Georges Michel de la CWEPSS lors de la Semaine du Karst 2012 à Yvoir.
  • Participation d’une école de l’entité d’Yvoir à l’opération «l’école au bout des pieds»: ensemble d’actions à mener sur la durée de l’année scolaire 2013-2014 et visant à promouvoir le «ramassage à pied» des élèves de l’enseignement primaire.
  • Inventaire des murs en pierres sèches à Yvoir: projet urgent dans la mesure où cet inventaire et les photos qui l’accompagneront doivent compléter l’exposition itinérante de la province de Namur sur ce même thème qui sera organisée à la Vieille Ferme de Godinne en juin 2013
  • Organisation de une ou deux balades guidées par an: l’objectif de ce projet est de sauver de l’oubli certains tronçons de voiries publiques.  Pour ce faire, le groupe sentiers se propose d’organiser une ou deux fois l’an des balades guidées utilisant un maximum de tronçons menacés.
  • Protection des tritons de Tricointe: il est proposé de prendre des mesures simples en vue d’éviter le passage des VTT dans les zones sensibles de reproduction et de croissance des tritons dans le massif de Tricointe (ornières de chemins d’exploitation): fermeture des périmètres protégés par un ruban plastique «travaux» et installation de panneaux explicatifs (avec commentaires didactiques).

 

Tout habitant d’Yvoir désireux de participer à ces projets ou d’introduire d’autres projets est invité à prendre contact avec Carine Pallant (responsable du PCDN à la commune d’Yvoir – 082 610373) ou avec Patrick Evrard (082 612340).

Le Centre d’accueil de la Croix-Rouge, parrain d’une promenade…

Le centre d’accueil « Bocq et Pierre Bleue » de la Croix-Rouge est installé dans les anciens bâtiments des instituts du Sacré-Coeur et de N-D de Lourdes à Yvoir.  Ce centre est l’un des plus importants du pays, il peut accueillir près de 400 demandeurs d’asile en attente de traitement de leurs dossiers.

Depuis toujours, le Centre veille à faire participer, dans la mesure du possible, les demandeurs d’asile à la vie locale .  C’est notamment dans ce cadre que le groupe sentiers d’Yvoir, dès sa fondation en 2010, a collaboré avec le Centre d’Accueil lors de l’opération « Rendez-Vous sur les Sentiers ».  Une dizaine de résidents du centre avaient ainsi contribué à la réhabilitation des sentiers dits du Plateau et de Natonfosse.  Les balades organisées au cours du weekend RDVS 2010 avaient aussi permis aux promeneurs de découvrir le Centre et les activités artistiques des demandeurs d’asile (découvrir le mini-album photos sur ce même site ainsi que le compte-rendu sur le site de l’ASBL Sentiers.be)

CIMG1786.JPG  DSC07257.JPG

Aujourd’hui, une nouvelle étape est en passe d’être franchie dans cette collaboration.  A l’inititiative de Josiane Fais, responsable de projets au Centre, celui-ci souhaite s’inscrire dans la démarche « parrainage des voies vertes » initiée par les GAL de la Haute-Meuse et de l’Entre-Sambre-et-Meuse et à laquelle le groupe Sentiers d’Yvoir participe (voir info sur ce site – catégorie « GAL entretien des voies vertes« ).

Très naturellement, le choix s’est porté vers le parrainage d’une boucle de promenade passant sur le site même du Centre d’Accueil.  Cette boucle, en instance d’agrément par le Commissariat Général au Tourisme, s’inscrit dans un vaste circuit inter-communal sur le thème de l’eau et de la pierre.  Ce projet a été initié par la maison du Tourisme de Dinant regroupant les 5 communes de la Haute-Meuse.  On ne pouvait pas espérer un meilleur choix de parrainage pour le Centre « Bocq et Pierre Bleue »…

Concrètement, dès que la météo se fera un rien plus sèche, un groupe de résidents bénévoles guidés par Patrick Evrard du groupe Sentiers, explorera une première fois cet itinéraire de 9,5 km.

logo_crb_jpeg_rvb-21.jpg

« Parrainage des Voies Vertes » d’Yvoir

DSC00010.JPG


L’appel aux bonnes volontés lancé sur ce blog dès le 15 septembre 2012 a été largement entendu… Vingt cinq «parrains et marraines» se sont retrouvés ce samedi 15 décembre 2012 au matin à la Maison Communale d’Yvoir pour faire plus ample connaissance avec le projet «Entretien des Voies Vertes» que nous avions déjà présenté sur ce site (voir ci-dessus).

 

Jérôme Paquet du GAL de la Haute-Meuse et Céline Wuyts du service Urbanisme-Environnement de la Commune participaient également à la réunion.  Après une présentation générale du projet, l’accent a été mis sur le rôle spécifique des bénévoles dans la surveillance de l’état d’entretien des sentiers et autres voies vertes de l’entité: fréquence des contrôles, points particuliers à surveiller, etc.  Le site interactif du GAL a aussi été présenté: modalités d’accès, procédure à suivre pour y enregistrer un problème, etc.

 

Plusieurs bénévoles participants ont soulevé la question du suivi de ce type d’initiatives par la Commune.  Jérôme Paquet a alors évoqué plus en détails la façon de travailler et de communiquer entre le site du GAL et les services Environnement et Travaux de la Commune.  Une approche rassurante quant au sérieux de la démarche…

 

La réunion «en chambre» a été suivie par une sortie sur le terrain.  Dix-huit bénévoles ont parcouru une boucle balisée de 3,3 KM partant de la Maison Communale et constituant le tronc commun des balades n°1 et n°2 du SI d’Yvoir.  Cette petite balade fut l’occasion de mieux mettre en évidence les points d’attention, les bons réflexes à avoir, etc…

Appel aux bonnes volontés !

Nous l’avons souvent répété: nos sentiers répondent à de multiples besoins.  Espaces de loisirs, de sports, de respiration et de ressourcement, nos sentiers sont aussi, sous certaines conditions, de bons moyens de communication douce entre des lieux de vie voisins.  Ils restent aussi dans une région comme la nôtre un atout touristique de première importance.  Dans tous les cas, il est évidemment important que ces voies vertes soient facilement accessibles et correctement entretenues.

Les GAL (« Groupe d’Actions Locales ») de la Haute-Meuse et l’Entre-Sambre-et-Meuse ont lancé conjointement un beau projet consacré à l’amélioration de l’entretien des sentiers et autres voies vertes des 9 communes couvertes par ces deux GAL.  Nous avons déjà évoqué ce projet dans un article du 15 septembre 2012 paru sur ce blog.

Aujourd’hui, nous lançons un appel aux bénévoles pour concrètement « parrainer » un ou plusieurs itinéraires verts de l’entité.  Vous trouverez ci-après, classées par village, une série de cartes reprenant chacune une boucle « verte » ou un tronçon de voies vertes à « parrainer » (la boucle ou voie verte est un reprise sous forme d’un mince tracé rouge, parfois difficile à détecter)

En quoi consiste le « parrainage » ? 

  • à parcourir au moins deux à trois fois par an l’itinéraire « parrainé » (une première fois à la fin de l’hiver, une deuxième fois vers le mois de juin et une troisième fois dans le courant de l’automne – cette dernière inspection est facultative)
  • à relever, lors de ces parcours, tous les problèmes constatés: balises absentes ou endommagées (si l’itinéraire est balisé), entraves (arbres abattus, pont endommagé) ou problème d’entretien (végétation envahissante, dépôts clandestins, etc.)
  • à communiquer ces constats facilement via le site web interactif mis au point par les GAL

A quoi cela servira-t-il ?

  • les informations transmises via le site qui vient d’être mentionné seront automatiquement transmises au service des travaux de la commune concernée.  Le service des travaux pourra ainsi intervenir rapidement et efficacement pour résoudre les problèmes constatés

Qui peut « parrainer » ?

  • tout marcheu(r/se) de bonne volonté…

Comment devenir « parrain » / « marraine » ?

  • vous communiquez vos coordonnées ainsi que le nom de ou des itinéraires choisi(s) à Patrick Evrard par mail ou par téléphone (082 612340)
  • par retour de courrier électronique (ou par téléphone), votre parrainage sera confirmé

Les itinéraires à surveiller et leurs caractéristiques …

Il vous suffit de cliquer sur le nom d’un itinéraire pour télécharger la carte de son tracé.

 

Exemples de balisage…

balises CGT exemples.jpg

Logo balade Moulin Spontin.jpg

Plus d’informations ?

Patrick Evrard – 082 612340 ou par mail

 

 

Entretien des Voies Vertes – GAL Haute-Meuse – Appel aux bénévoles

 

GAL entretien voies vertes carto 1.jpg

Le Groupe d’Action Locale Haute-Meuse développe des actions en faveur du patrimoine naturel, de l’agriculture, de l’économie et du tourisme des communes de Haute-Meuse : Anhée, Dinant, Hastière, Onhaye et Yvoir.  Constitué en association, le GAL Haute-Meuse a été créé dans le cadre du programme européen Leader.

Nos sentiers et chemins verts constituent une part importante de notre patrimoine naturel, historique et touristique.  Comme tout patrimoine, celui-ci doit être entretenu: le chemin doit rester accessible en toute saison, le fléchage des promenades doit être en ordre, etc.  Nos communes comptent souvent plusieurs centaines de kilomètres de voies vertes accessibles au public.  Les entretenir exige un investissement important de la part des communes.

Le GAL Haute-Meuse a développé un projet qui doit faciliter le travail des communes et permettre des interventions plus ciblées et plus rapides sur le terrain.  

Vous aimez vous promener ou randonnez ? vous utilisez fréquemment des sentiers ou chemins forestiers comme moyen de communication douce ?  Ce projet s’adresse à vous…

Lorsque vous constatez une anomalie sur l’une de ces voies vertes, il vous est désormais possible d’en informer le service Travaux de la commune concernée, à l’aide d’un site Web interactif.  Comment cela fonctionne-t-il en pratique ?

  1. Vous constatez sur le terrain un problème (arbre abattu entravant le passage, une végétation très envahissante, un fléchage -balise- arraché, un dépot clandestin…)
  2. Vous localiser le plus précisément possible l’endroit du problème et sa nature.  Si possible, vous photographiez les lieux… 
  3. De retour chez vous, vous vous connectez sur le site http://entretien-voies-vertes.be.  S’il s’agit de votre premier signalement de problème, vous vous inscrivez comme candidat «signaleur» bénévole sur le site.  Vous recevrez 
    1. en retour immédiat un nom d’utilisateur et un mot de passe.  
    2. Un peu plus tard, l’autorisation de pouvoir encoder des données sur le site
  4. Dès que cette étape est franchie (étape unique lors de votre inscription comme bénévole sur le site Web), il vous est possible d’encoder les données du problème constaté.  Ultérieurement, vous aurez accès en direct aux écrans d’encodage pour introduire d’autres problèmes constatés
  5. Ces données sont automatiquement transmises à la commune concernée qui valide et demande à son service Travaux une intervention sur le terrain
  6. Dès que cette intervention a eu lieu, vous êtes prévenu par mail de la solution apportée au problème.

Trois remarques importantes:

  • Ce projet concerne 9 communes de la Haute-Meuse et de l’Entre-Sambre-et-Meuse (Yvoir, Anhée, Dinant, Onhaye, Hastière, Florennes, Gerpinnes, Cerfontaine et Walcourt).  Si vous êtes un promeneur au long cours, il vous sera possible, en tant que signaleur bénévole, de renseigner les problèmes constatés dans n’importe laquelle de ces 9 communes !
  • Tous les sentiers et chemins publics ne sont pas (encore) recensés dans l’application présentée ici.  Dans le cas d’Yvoir, ont été retenues les promenades balisées du Syndicat d’Initiatives, les promenades du Moulin de Spontin, les promenades du Syndicat d’Initiatives de Godinne ainsi que certaines des liaisons inter- et intra-villages choisies dans le cadre du projet de réseau communal de mobilité douce.  Deux cartes de l’entité décrivent les trajets qui doivent être « suivis ».  Téléchargement de la carte n°1 (Durnal-Dorinne-Spontin) – Téléchargement de la carte n°2 (Mont-Godinne-Yvoir-Houx-Evrehailles-Purnode)
  • Chacun peut choisir de « surveiller » plus attentivement un ou plusieurs de ces itinéraires.  dans ce cas, le bénévole s’engage à passer au minimum deux fois par an sur le chemin « parrainé » et à rapporter dans le système les anomalies constatées.  Si vous souhaitez participer à cette opération, merci de prendre contact avec Carine Pallant (service environnement de la Commune – 082 610373 ou environnement@yvoir.be) ou Patrick Evrard (groupe sentires – 082 612340 ou evrard@me.com)