La brume n’était pas historique…

IMG_2532.jpg

Si la grosse vingtaine de participants à la balade guidée « sur les traces de Rommel » ont pu suivre fidèlement sur le terrain les chemins et pistes forestières parcourus le 13 mai 1940 par les fusiliers de la 5e Panzer, la météo n’avait fait quant à elle aucun effort de reconstitution historique… Le soleil éclatant des premiers jours de mai 40′ avait laissé la place ce dimanche 14 septembre à une brume parfois très épaisse…

Cela n’a pas diminué l’enthousiasme des participants qui ont découvert les traces d’une histoire tragique pas si ancienne que cela, à quelques pas de chez eux…

Le 10 mai 2015 marquera le 75e anniversaire du début de la seconde guerre mondiale pour notre pays.  A cette occasion, le groupe sentiers d’Yvoir envisage l’organisation d’une journée de la mémoire, sans doute en collaboration avec le très beau Musée du Souvenir de Haut-le-Wastia.  Plus d’informations bien sûr sur ce blog dans les mois à venir…

Autour de Poilvache: sur les traces de Rommel…

Houx barrage mai 40.jpeg

La vallée de la Meuse est, depuis la nuit des temps, un site hautement stratégique pour les habitants de nos régions et ceux qui veulent s’y installer…

Les dernières batailles de la Meuse eurent lieu durant la deuxième guerre mondiale.  Elles se déroulèrent principalement lors de la campagne de mai 1940.  On ne sait pas toujours que l’officier supérieur allemand qui commandait -ou du moins coordonnait- les deux corps de troupes blindées qui franchirent les premiers la haute Meuse belge et française n’était autre que celui qu’on surnommera quelques années plus tard le « Renard du Désert », Erwin Rommel.

A l’occasion des Journées du Patrimoine 2014 -consacrées aux lieux de mémoire des deux grandes guerres du 20e siècle-, le groupe Sentiers d’Yvoir organise le dimanche 14 septembre 2014 une balade guidée de 9 km au départ de Poilvache.  Cette balade nous permettra d’aller à la rencontre des lieux qui virent s’affronter les troupes françaises très fraîchement installées en rive gauche de la Meuse aux fusiliers allemands ouvrant la voie aux puissants panzers allemands.

Une agréable manière de compléter éventuellement la visite du magnifique Musée du Souvenir de Haut-le-Wastia

la photo ci-dessus est extraite de l’ouvrage de Dominique Halloin « Mai 1940 Haut-le-Wastia au coeur de la tourmente » édité par le Musée du Souvenir de Haut-le-Wastia.

En pratique:

dimanche 14 septembre 2014
rendez-vous à 10H précises à l’entrée du château de Poilvache
distance: 9,2 km
durée: +/- 3H
bonnes chaussures de marche indispensables
participation gratuite mais réservation indispensable chez Patrick Evrard – 082 612340 – 0479 104425 – evrard@me.com

Beau succès pour la marche des Francs-Tireurs

DSC_0513 - Version 2.jpg

Comme pour se faire pardonner les averses intempestives de la veille, la météo s’est montrée nettement plus clémente pour la marche des Francs-Tireurs annoncée sur ce blog…

Plus de 130 personnes avaient ainsi répondu présentes à l’appel des Associations de Spontin dans le cadre des commémorations des événements d’août 1914.  L’ensemble des marcheurs se recueillit d’abord aux monuments aux morts de Spontin, point de départ de cette marche de +/ 12 km.  Tous se dirigèrent ensuite vers Dorinne, au lieu même des exécutions sommaires d’habitants de Spontin et d’Evrehailles, emmenés en otage par les troupes saxonnes.  Une stèle y fut dévoilée par Charles Pâquet, bourgmestre honoraire d’Yvoir.  Jean Germain eut ensuite l’occasion de revenir sur les tragiques événements de ces journées de fin août 1914.  A la suite de ces moments émouvants, les marcheurs, dont la plupart avaient revêtu le T-shirts des « Francs-Tireurs », se rendirent vers Purnode où une partie du groupe descendit vers la gare de Purnode afin de faire en train le trajet du retour vers Spontin.  Une soixantaine de courageux poursuivirent leur route vers Evrehailles et Yvoir par des chemins forestiers.  Après deux brefs arrêts aux monuments aux morts d’Evrehailles et d’Yvoir, les marcheurs eurent l’occasion d’assister au spectacle organisé par la commune d’Yvoir dans la salle du Maka.

Quelques photos de cette belle journée sont à découvrir sur l‘album « Francs-Tireurs » de ce blog (photos de Françoise Bal et de Daniel Ista).

Marche des Francs-Tireurs

Spontin couverture programme.jpgLe groupe Sentiers d’Yvoir est particulièrement heureux de s’associer aux initiatives des associations de Spontin, de la commune d’Yvoir et de la province de Namur dans le cadre des commémorations du centenaire du début de la guerre 14-18.

Les premières semaines de la guerre ont été marquées, dans toute la Belgique et plus spécialement dans nos villages, par de nombreuses exactions à l’égard de civils.  Les troupes allemandes, qui s’étaient heurtées à une résistance plus vive que prévue de la part des armées alliées, prétendaient avoir été les victimes de civils « francs-tireurs ».  En représailles, de nombreux civils de notre région (tout particulièrement à Dinant et à Spontin) furent pris en otages.  Plusieurs centaines d’entre eux furent passés par les armes tandis que de nombreux autres furent maltraités, obligés à parcourir des dizaines de kilomètres à pied dans des conditions épouvantables.

Pour se souvenir de ces épisodes tragiques de notre histoire, nous vous invitons à participer nombreux à la

 

Marche des Francs-Tireurs

le dimanche 24 août 2014 – Rdv dès 14H30′

Gare de Spontin

Les marcheurs rejoindront le centre d’Yvoir au terme d’un périple de 11km, via Dorinne, Purnode et Evrehailles.  Cette marche « en groupe » empruntera la première partie du trajet qu’ont dû parcourir les 89 prisonniers de Spontin le 23 août 1914 jusqu’à Yvoir, Roly puis Hotton, soit 165 km dans des conditions effroyables.

A Dorinne, à l’endroit où furent fusillés 17 habitants de Spontin et d’Evrehailles les 23 et 24 août 1914, il sera procédé à l’inauguration d’un panneau commémoratif.

Pour les marcheurs qui ne désirent pas parcourir la distance totale de 11 km, la possibilité sera offerte d’un retour par le train (Chemin de Fer du Bocq), à partir de la gare de Purnode.  Dans ce cas, la distance parcourue à pied depuis la gare de Spontin sera de 6,5km.  Le trajet (retour) est proposé au prix de 10€ (adulte) et 5€ (enfant).  Pour participer à l’authenticité de la reconstitution, le CF du Bocq mettra en service durant tout ce week-end une ancienne locomotive à vapeur prussienne de 1912…

Les marcheurs qui rejoindront Yvoir seront invités à assister à un spectacle du souvenir 14-18 donné en la salle du Maka dès 19H30′.  Un retour en autocar jusque la gare de Spontin est prévu pour les marcheurs, à la fin du spectacle (vers 21H30).

Enfin, tous les participants à cette marche du souvenir sont invités à revêtir un T-shirt « Franc-Tireur » vendu au prix très démocratique de 7€.  Merci de réserver votre T-shirt chez Daniel Ista (daniel.ista@gmail.com).  La participation à la marche est libre et ne demande aucune réservation.

La marche des Francs-Tireurs s’inscrit dans le cadre beaucoup plus large des festivités de commémoration de 14-18 dans le village de Spontin. Le programme complet peut être téléchargé ici-même.

DSC_0404.jpg

DSC_0406.jpg

Bienvenue sur le Web à Rando Spontin !

Rando Spontin photo accueil.jpg

C’est à Jean-Christophe Delforge que l’on doit la création d’un nouveau site web consacré au village de Spontin et, tout particulièrement aussi, aux balades balisées tracées par l’ASBL « Le Moulin de Spontin ».

En quelques pages agréablement conçues et enrichies de superbes photographies, il vous sera loisible de découvrir ce magnifique coin du Condroz…

Partez dès maintenant à la découverte du site…

Les Journées de l’Eau à Purnode

DSC00044.jpg

Le groupe Sentiers d’Yvoir a organisé le dimanche 23 mars après-midi, dans le cadre des Journées Wallonnes de l’Eau, une balade guidée de 6 km entre Purnode et Dorinne, en passant par la vallée du Bocq.  La thématique de la balade était bien sûr de partir à la rencontre de l’eau sous toutes ses facettes… Une petite quarantaine de promeneurs avaient répondu présents à cette invitation malgré les risques d’intempéries annoncés… Fort heureusement, le ciel nous fut clément et si l’eau était bien présente à nos pieds, elle ne l’était pas dans le ciel !  Nous avons eu la chance d’accueillir parmi les marcheurs Stéphane Abras, coordinateur du Contrat de Rivière de la Haute-Meuse.  Roland Jehansart, du groupe Sentiers d’Yvoir, a fait découvrir quelques sentiers peu connus reliant la vallée du Bocq au village de Dorinne…

Le programme très chargé (trop…) chargé de cet après-midi débuta par l’évocation de l’histoire de la distribution de l’eau dans le village de Purnode.  Cette historique permit aussi d’évoquer les particularités de Purnode situé aux confins d’une grande zone de calcaires carbonifères particulièrement riches en réserve d’eau, un atout dont la brasserie du Bocq bénéficie encore aujourd’hui.  La descente vers la vallée permit aussi de découvrir l’une des vieilles pompes publiques du village, ré-installée à l’emplacement de deux fontaines anciennes.

Le long du Bocq, au ieu-dit Pré Hoquette, c’est Bruno Denoiseux qui a captivé les marcheurs par la présentation de son projet de réhabilitation d’une zone humide le long de la rivière.  Un peu plus loin, à l’ancienne machine à eau de Purnode, Robert Lerot a présenté avec enthousiasme et conviction la transformation de ce site d’archéologie industrielle en une micro-centrale hydro-électrique moderne.  Et le temps passait donc… un peu vite… Il fallut donc faire des choix: une partie du groupe opta alors pour la visite du château d’eau de Dorinne (sous la houlette de Charles Loiseau, Ig de la SWDE), exceptionnellement ouvert au public par la SWDE tandis que les autres marcheurs se rendirent directement à la Brasserie du Bocq où une visite guidée menée de main de maître par Sylvie Deschrevel, spécialement axée sur l’utilisation de l’eau dans la brasserie.

L’après-midi se conclut par une bien agréable dégustation des spécialités de la brasserie du Bocq…

Tous nos remerciements vont au Contrat de Rivière de la haute-Meuse, à tous les intervenants qui ont pu communiquer leurs connaissances et leurs passions aux promeneurs et bien sûr aussi à tous ces derniers !

Vous découvrirez dans la galerie ci-contre à gauche quelques photos-souvenirs de ce bel après-midi.

 

Balade à la découverte de l’eau à Purnode

image002.png

Nous avions déjà annoncé l’événement sur ce blog du groupe Sentiers (voir notre article du 20 janvier 2014).  Nous pouvons aujourd’hui confirmer le programme définitif de cet après-midi que nous espérons aussi ensoleillé que ce début de mois de mars !

La balade débutera avec une brève présentation de la structure du sous-sol de Purnode et les caractéristiques des importants aquifères que recèlent les calacaires carbonifères du Condroz.  Ce sera l’occasion d’évoquer les anciens modes de distribution publique de l’eau dans le village mais aussi les contraintes nouvelles posées par l’épuration des eaux usées.  Après avoir gagné le les berges du Bocq, nous découvrirons des zones humides récemment restaurées et leur intégration à l’environnement de la vallée.  Un peu plus loin, l’un des maîtres d’ouvrage de la restauration de l’ancienne turbine de Purnode nous présentera la micro-centrale hydro-électrique qui y a été aménagée.  Après avoir longé le Bocq, nous remonterons le versant de la vallée pour gagner le château d’eau de Dorinne, situé sur la ligne de crête entre Purnode et Dorinne.  Grâce à l’appui de la SWDE, ce remarquable bâtiment sera exceptionnellement ouvert à notre groupe.  Une visite de la Brasserie du Bocq, ce fleuron de l’industrie brassicole familiale wallonne, terminera l’après-midi.  La problématique de l’eau dans la brasserie sera tout spécialement mis en évidence.

Rappelons que la participation à la balade est gratuite mais que la réservation est obligatoire (Patrick Evrard – 082 612340 – evrard@me.com).  La balade n’est pas très longue (6 km) mais de bonnes chaussures de marche sont indispensables !

N’hésitez pas à découvrir aussi les autres activités organisées dans le cadre des Journées wallonnes de l’Eau (cliquer sur les bannière ci-dessous).

image002.png

 

 

Balade guidée dans le cadre des Journées de l’Eau 2014

DSC05888.JPG

Comme chaque année depuis quelques temps déjà, la région wallonne participe aux Journées de l’Eau.  Ces journées visent à permettre au grand public de découvrir toutes les facettes de la gestion de l’eau dans la vie quotidienne.  Cette année, les Journées wallonnes se dérouleront du 15 au 30 mars.  Dans nos régions, elles sont essentiellement organisées par les Contrats de Rivière, plus spécifiquement à Yvoir, le Contrat de Rivière Haute Meuse (CRHM) dont la vocation et les réalisations sont détaillées sur le site internet du CRHM.

Cette année, le groupe Sentiers d’Yvoir participe à ces Journées au travers de l’organisation d’une balade guidée au départ de Purnode le dimanche 23 mars 2014 après-midi.  La promenade partira de l’église de Purnode à 14H15′.  Le retour est prévu à 18H au plus tard.  Le tracé est plutôt court: 6 à 7 km avec le dénivelé habituel en vallée du Bocq.  La balade-surprise mettra en valeur une série de points d’intérêt tournant autour de la thématique de l’eau…

La participation à la balade est (en principe – sous réserve d’une dernière négociation avec l’un des partenaires…) gratuite mais la réservation est obligatoire, le nombre de participants étant limité à 40.

En pratique:

Rendez-vous le dimanche 23 mars 2014 à 14H15′ devant l’église de Purnode 

Equipement: bonnes chaussures de marche indispensable – dénivelé de +/- 200 mètres – longueur 6 à 7 km maximum

Réservation obligatoire avant le 20 mars 2014: Patrick EVRARD evrard{a}me.com – 082 612340 – 0479 104425

 

La Marche des Francs-Tireurs

spontin_mom_cpa_2.jpg

Dans la seconde quinzaine du mois d’août 1914, quelques jours après l’entrée de l’armée allemande sur le territoire belge, la région de Namur fut le théâtre d’une série de drames qui coûtèrent la vie à des centaines de civils innocents.  Des villes comme Dinant ou Andenne méritèrent sans conteste le statut de cités-martyres mais plusieurs villages de l’entité d’Yvoir payèrent aussi un lourd tribut à la guerre.  Ce fut plus particulièrement le cas de Spontin.

Dans le cadre des commémorations du centenaire de la guerre de 14-18, les associations de Spontin, soutenues par la province de Namur et par la commune d’Yvoir, ont préparé une série d’animations qui permettront à toutes les générations de mieux comprendre les terribles événements qui se sont passés ici il y a cent ans mais aussi d’en tirer toutes les leçons pour favoriser la paix entre les peuples et…à l’intérieur des peuples…  Parmi ces animations, la « marche des francs-tireurs » retiendra plus spécialement l’attention du groupe Sentiers d’Yvoir.  Cette marche qui conduira les randonneurs de Spontin à Yvoir traversera, par les sentiers et les chemins anciens, d’est en ouest, le territoire de l’entité communale.  Elle sera une manière de se rappeler le sort des dizaines de civils issus de nos villages et accusés par les assaillants d’être des « francs-tireurs » (des civils prêtant main forte aux soldats belges et français).  Ces civils considérés comme des otages furent forcés de parcourir, à pied et dans de très mauvaises conditions, de longues distances d’un village à l’autre.

Les initiatives spontinoises ont bénéficié d’une belle promotion par la province de Namur, notamment via un superbe clip vidéo que vous pouvez découvrir ici-même.

Nous ne manquerons pas de revenir sur le programme d’août 2014 avec plus de détails dans les mois à venir mais, d’ores et déjà, notez dans vos agenda la date du dimanche 24 août 2014 pour être, au départ de Spontin,  au rendez-vous de la marche des Francs-Tireurs.

Réunion du groupe Sentiers le 25 novembre

Groene Halte bandeau Web.jpg

Une dizaine de personnes ont participé à la réunion du groupe Sentiers ce lundi 25 novembre au soir.  L’ordre du jour de la réunion comprenait 4 points:

  • Compte-rendu de Rendez-Vous sur les Sentiers 2013
  • Point de la situation et avenir du projet «Entretien des Voies Vertes»
  • Projet «Arrêt Vert» à Yvoir
  • Balades guidées pour 2014

Le compte-rendu de la réunion est disponible au téléchargement sur le site du PCDN d’Yvoir.  En synthèse, nous pouvons retenir les éléments essentiels suivants:

  • en matière d’entretien des voies vertes, la maîtrise d’oeuvre du site interactif du GAL a été reprise par Sentiers.be afin de pérenniser ce projet.  Une démonstration « live » du site a été faite et tout semble fonctionner normalement.  Les parrains et marraines sont donc invités à tester à nouveau le signalement de problèmes.  Au niveau de la commune, Carine Pallant veillera à une meilleure définition des rôles et à une bonne gestion des flux d’informations de et vers le service des travaux.
  • le projet « arrêt vert » prend forme.  Le groupe a proposé de prévoir trois tracés dont l’un très accessible aux familles (moins de 4 km, quasiment en ligne droite de gare à gare).  Le dossier est soumis au Collège lors de la première semaine de décembre.  L’inauguration est prévue le 28 juin 2014