Balades guidées annoncées pour 2015…

DSC00040.jpg

La fin d’une année et l’amorce d’une année nouvelle constituent toujours une occasion de prendre de bonnes résolutions… Nous mettrons donc ce bon principe en application pour nos balades guidées…

Au programme de 2015, les amateurs de marche (un peu), de géographie et d’histoire locale (beaucoup) peuvent déjà inscrire à leur agenda les événements suivants (à confirmer bien sûr en temps utile):

  1. Samedi 28 mars 2015 à 14:00 – Vieille Ferme de Godinne – « La Meuse, un fleuve domestiqué » – dans le cadre des Journées Wallonnes de l’Eau
  2. Samedi 16 mai 2015 – toute la journée : grande randonnée guidée et commentée « Sur les traces de Rommel en Haute Meuse » – dans le cadre du 75e anniversaire de la campagne de mai 1940 – en collaboration avec le Musée du Souvenir de Haut-le-Wastia
  3. samedi 12 ou dimanche 13 septembre 2015 – heure de départ à préciser – balade guidée et commentée au départ probable de Houx dans le cadre des Journées du Patrimoine (à confirmer)
  4. un week-end en octobre: activité « Rendez-Vous sur les Sentiers » sur Evrehailles-Yvoir (à préciser)

Nous restons aussi ouverts à toute suggestion d’activités nouvelles ou supplémentaires.  N’hésitez pas à nous en faire part: Patrick Evrard – 0479 10 4425

Un « Rendez-Vous sur les sentiers » différent à Yvoir en 2014

DSC00035.jpg

Près d’une trentaine de promeneurs avaient répondu à l’invitation lancée par le groupe Sentiers d’Yvoir pour ce samedi 29 novembre 2014.  Il n’était pas question cette fois, à la différence des précédentes éditions, de réhabiliter un sentier vicinal en mauvais état.  Comme nous l’avions annoncé sur ce blog, il s’agissait plutôt de faire ensemble de la « Sentier-Fiction » en tentant d’imaginer de futures liaisons douces dans le cadre de deux projets d’aménagement du territoire de grande envergure impactant au total près de 30 ha de terrains.

Si le projet d’affectation en zone d’habitat des terres agricoles du Chenois est introduit depuis quelque temps déjà à la Région wallonne (voir notre article à ce sujet en 2011), le projet de « Plan Communal d’Aménagement » (PCA) du Launois est quant à lui actuellement soumis à enquête publique.  Nous avons donc pris « prétexte » de l’opération « Rendez-Vous sur le Sentiers » pour organiser une visite de terrain du site du Launois.  Nous avons bien sûr utilisé dans toute la mesure du possible des voies douces (voies piétonnes dans le lotissement SNT du Launois et sentier innommé dans la zone de l’ancienne carrière Evrard).

Deux thématiques principales ont été abordées au cours de cette (courte) balade d’un peu plus de 3 km: l’historique d’Yvoir et de son urbanisation d’une part et le Plan Communal d’Aménagement du Launois d’autre part.  La première thématique a permis de rappeler le développement d’Yvoir depuis le Moyen-Âge, en particulier depuis la révolution industrielle: quartier ouvrier des rues du Blacet et du Redeau, quartier de Lhonneux avant la guerre de 40’, cité-jardin du Launois dans les années 60’ et futur lotissement du Chenois dans les prochaines années.  La seconde thématique fut l’occasion de rappeler l’histoire parfois tumultueuse de la zone de loisir du Launois depuis le début des années 70’ mais l’accent fut bien sûr mis sur la présentation du PCA.  Les participants (dont, très logiquement, plusieurs habitants du quartier) purent ainsi, sur le terrain, se rendre compte de l’implantation future des divers types de bâtiments prévus au PCA.  Les questions d’accessibilité du site furent aussi abordées tant pour les voitures que pour les usagers faibles.  On mit aussi en évidence les possibilités d’interconnexion en mobilité douce entre le village d’Yvoir, l’éventuel futur complexe de vacances du Launois , la future zone d’habitat du Chenois et le village d’Evrehailles.

Cerise sur le gâteau: tout cela se déroula sous un soleil radieux…

Merci à tous les participants!

Pour rappel: l’enquête publique est ouverte jusqu’au 15 décembre 2014.  Les habitants intéressés sont invités à consulter le dossier complet auprès de l’administration communale d’Yvoir (service de l’Urbanisme).

Le mini album-photo est à découvrir sur ce site aussi.

Rendez-Vous sur les Sentiers à Yvoir

IMG_2742.jpg

Pour la 5e année consécutive, le groupe Sentiers d’Yvoir organise l’opération RDVS sur le territoire communal.  Pas question cette année de réhabilitation d’un sentier disparu ou en mauvais état… il faudrait cette fois plutôt parler de « Sentier-Fiction’… En effet, nous vous invitons cette année à re-découvrir des liaisons douces existantes autour du centre d’Yvoir mais aussi des liaisons douces à développer dans le cadre du PCA du Launois (Plan Communal d’Aménagement) et de la création d’une vaste zone d’habitat sur les terrains contigus du Chenois (le tout étant situé entre les rues des Vergers, du Jauviat et d’Evrehailles).

Le PCA du Launois fait actuellement l’objet d’une enquête publique (qui se clôture le 15 décembre 2014).  La balade qui vous est proposée le 29 novembre 2014 permettra aussi aux participants de se rendre compte sur place du projet d’aménagement soumis à enquête publique mais elle ne remplace bien sûr pas la consultation des documents officiels à la Commune.

Nous vous invitons donc à participer à une balade pédestre, guidée et commentée, de 4 km à partir du centre d’Yvoir le

samedi 29 novembre 2014 à 13H30

 

Rendez-vous à la maison communale d’Yvoir, rue de l’Hôtel de Ville à 5530 Yvoir

Longueur: 4 km en boucle (retour au point de départ)

Durée de la balade: 2H30’

Bonnes chaussures de marche indispensables (dénivelés)

Pas accessible aux voitures d’enfant et PMR

Plus d’informations: Patrick Evrard – 082 612340 ou 0479104425 ou evrard@me.com

RDVS2014 flyer recto.jpg

Des nouvelles de quelques uns de nos sentiers

Purnode SV14 IGN.jpg

Sentier communal n°14 de Purnode vers « les hauts cortils »

Ce beau sentier de village assure la liaison entre l’église et le haut de la rue de la Goïette à Purnode.  Par sa connexion avec la rue des « hauts cortils » -qui longe l’ancien cimetière-, il permet aussi une liaison aisée entre la rue Goïette et le quartier des écoles ou le nouveau cimetière.

Le lieu-dit des « hauts cortils » est attesté à Purnode depuis le 16e siècle.  Il apparaît en effet dans un acte de 1579.  Compte tenu de la présence de l’ancienne église sur le site de l’ancien cimetière, il n’est pas douteux que la rue des hauts cortils et sa prolongation par le sentier vers la Goïette constituent uns voirie villageoise très ancienne.

Ce sentier a toujours été utilisé par les habitants de Purnode mais certains tronçons étaient devenus au fil du temps moins praticables notamment pour les mamans avec voiture d’enfant.  Le service des Travaux de la commune vient récemment de sérieusement réhabiliter le tronçon concerné.   Le résultat est appréciable….

DSC00004.jpg

IMG_2667.jpg

Sentier innommé I3 d’Evrehailles – Tracé du SGR126

Paysage carrieres HLW 131210 point B global.jpg

Le sentier i3 d’Evrehailles est bien connu des randonneurs… et pour cause, il constitue un très beau tronçon du Sentier de Grande Randonnée (SGR) n°126 Bruxelles – Namur – Membre-sur Semois.  Le sentier permet en effet de réaliser la jonction entre le hameau de la vallée du Bocq, à hauteur de la Gayolle, et le village d’Evrehailles.  Le parcours est certes sportif mais la récompense est à la hauteur de l’effort: au sommet de la sévère côte boisée s’ouvre en effet un magnifique panorama sur les carrières (toujours en activité) de la vallée du Bocq.

Evrehailles i3 IGN.jpg

Ce « sentier », dans sa remontée de la vallée, suit tout d’abord le tracé de l’aqueduc de Vivaqua jusqu’à la tête de siphon située sur le versant sud de la vallée.  Cet aqueduc conduit les eaux pompées à Spontin-Senenne et à Durnal-Crupet jusque dans l’agglomération bruxelloise.  La tête de siphon permet à l’eau -par simple principe gravitaire- de franchir l’important dénivelé que constitue la vallée du Bocq.  A partir de la tête de siphon, le sentier i3 quitte le tracé de l’aqueduc pour continuer à s’élever rapidement dans les bois communaux de Fontelenne avant de rejoindre le plateau d’Evrehailles.

Outre son statut de sentier de GR, le sentier i3 d’Evrehailles a également été retenu dans le cadre du projet de liaisons inter-village en mobilité douce pour assurer la liaison entre Evrehailles et la Gayolle. 

Le sentier est directement concerné par une modification de plan de secteur demandée par les carrières de Haut-le-Wastia qui exploitent l’une des carrières de grès d’Yvoir.  La modification demandée vise à faire passer en zone d’extraction la zone forestière que traverse actuellement le sentier i3.  Il va de soi qu’une telle modification -si elle est acceptée- impliquera au minimum une modification du tracé du sentier et du SGR.

La procédure modificative n’en est qu’à ses débuts.  Une enquête publique aura bien sûr lieu.  Néanmoins, le bureau d’études chargé de préparer le dossier a déjà été sensibilisé à la problématique et nous a assuré qu’il ne serait en tout cas pas question de supprimer le sentier mais bien de proposer une adaptation de son tracé à la limite de la future zone d’extraction.

Nous suivrons bien sûr attentivement ce projet et nous veillerons tout particulièrement au maintien d’un point de vue remarquable sur le tracé du sentier.

DSC04997.jpg

Sentier innommé i6 d’Yvoir – Du Launois à Evrehailles

Le sentier i6 assure une liaison douce remarquable entre le coeur d’Yvoir et le village d’Evrehailles.  Il part de la rue des Vergers, dans le quartier du Launois, pour rejoindre l’extrémité ouest de la rue du Jauviat à Evrehailles.  Ce sentier est également utilisé pour l’une des promenades balisées du Syndicat d’Initiative d’Yvoir.

Evrehailles i6 IGN.jpg

Le sentier présente la particularité de traverser l’ancienne zone de loisir du Launois.  Cette zone fait actuellement l’objet d’un projet de Plan Communal d’Aménagement.  L’avant-projet a été approuvé par le Conseil communal du 20 octobre 2014.  Il est soumis à enquête publique à partir du 12 novembre jusqu’au 15 décembre 2014. Le projet vise à la création d’un vaste complexe de vacances comprenant logements individuels, structures hôtelières et infrastructures sportives.

L’avant-projet et l’étude d’incidences environnementales qui l’accompagne ont bien mis en évidence l’importance du maintien de cette voirie réservée aux usagers lents dans le cadre du futur Plan Communal d’Aménagement du Launois.

DSC05773.jpg

Nous pensons aussi que les options prises dans le cadre de ce PCA doivent être cohérentes avec le développement futur probable d’une vaste zone résidentielle de +/- 15 hectares (entre 140 et 180 logements individuels) au lieu-dit du Chenois, sur des terrains directement contigus au futur complexe du Launois.  Il sera particulièrement important de « penser » la mobilité douce de manière globale pour ces deux sites et en connexion avec les villages d’Yvoir et d’Evrehailles.

Nous avons déjà formulé à ce sujet des propositions dans le cadre de l’étude préalable du projet du Chenois.  Nous reviendrons sur ces différentes pistes dans le cadre de l’enquête publique qui sera lancée le 12 novembre.

Nous ne manquerons pas de rester vigilants à l’évolution de ce dossier. 

Sentiers vicinaux n°12 et 13 de Houx.

Ces sentiers font actuellement l’objet d’une procédure en justice lancée par la société propriétaire des bois traversés (voir notre dernier article à ce sujet).  La procédure vise à obtenir la suppression  de certains tronçons et le déplacement d’autres tronçons de ces sentiers.

Avec l’asbl « tinéraires Wallonie », nous nous sommes portés parties intervenantes volontaires à cette affaire en vue d’éviter notamment la suppression d’un important tronçon du sentier n°13 qui permet un maillage important entre Champalle, Poilvache et Devant-Bouvignes.

Une prochaine audience est prévue à la fin du mois de janvier 2015.

Marche aux flambeaux de Spontin

Image 35.jpg

Comme chaque année, au coeur de la longue nuit d’hiver, Françoise Bal nous emmène à la découverte de Spontin.  Une découverte poétique, rythmée par de merveilleuses histoires aux frontières de la légende et de l’humour.  Que ce soit par la beauté du conte ou par le charme des lueurs vacillantes des flambeaux, la magie opère inévitablement !

Une fois de plus, soyez donc nombreux à participer à cet événement organisé par la dynamique « ASBL Le Moulin de Spontin » !

Rendez-vous le vendredi 12 décembre à 18H15 sur le parking de la gare de Spontin pour une balade accessible à toutes et tous !

Et, comme on le dit souvent dans nos chaumières… « après le sport, le réconfort »… en l’occurrence, ce sera une succulente choucroute dégustée dans une ambiance conviviale dans la salle de l’ancienne gare (15€).

La participation au repas se fait sur réservation uniquement (Daniel Ista 0477 352496 ou Jean Germain 083 699566).

Plus d’informations sur l’invitation officielle ci-jointe.

 

Nos voies lentes: un outil de développement touristique…

IMG_2583.jpg

Nous l’avons souvent répété sur ce blog: notre patrimoine viaire (nos chemins et sentiers forestiers, nos chemins de campagne, nos sentiers de village…) constitue l’un des meilleurs arguments pour développer un tourisme de qualité, respectueux de l’environnement et de la vie locale.

Le point devient plus évident encore lorsque les opérateurs jouent la synergie entre mobilité douce et les attractions touristiques plus traditionnelles.

Le sujet est développé de façon plus détaillée dans un récent article publié sur le site web de Poilvache, patrimoine exceptionnel de Wallonie et l’une des principales attractions touristiques de l’entité d’Yvoir.  Nous vous invitons à le découvrir en ligne sans plus tarder...

Si Poilvache bénéficie, dans ce contexte, d’un environnement exceptionnel, il serait faux de croire qu’il s’agit du seul cas « exploitable » sur notre commune.  Pour ne citer que deux exemples: le Chemin de Fer du Bocq et le Centre Géographique de Wallonie sont deux autres exemples d’attractions touristiques « godasses-compatibles »…  Nous y reviendrons dans les mois qui viennent !

De belles marches pour une très bonne cause…

Maredsous Televie 051014.jpg

C’est avec grand plaisir que nous relayons l’invitation lancée par Rexel Marche&Vie à participer le dimanche 5 octobre 2014 à une marche parrainée au départ de l’abbaye de Maredsous.

MARCHER (ou courir) au profit du Télévie à Maredsous, le dimanche 05 octobre de 09h00 à 18h30.

Dès 9h, trois circuits seront proposés au départ de l’Abbaye de Maredsous.

– 1er circuit : 7,5 km (environ 2h de marche), ouvert à tous (enfants, voitures d’invalides, …).

– 2ème circuit : 15 km (environ 3h30 de marche), ravitaillement à mi-parcours dans le petit village de Bioul (gaufres chaudes, boissons).

– 3ème circuit : 25 km (environ 6h de marche), ravitaillement à mi-parcours dans le petit village de Bioul (gaufres chaudes, boissons).

5€/personne (gratuit pour les – de 12 ans).
L’entièreté des gains ainsi que 15% de vos consommations à l’Abbaye seront reversés au Télévie!

Inscription souhaitée sur http://www.rexel.be/televie.

D’avance merci pour votre participation

La brume n’était pas historique…

IMG_2532.jpg

Si la grosse vingtaine de participants à la balade guidée « sur les traces de Rommel » ont pu suivre fidèlement sur le terrain les chemins et pistes forestières parcourus le 13 mai 1940 par les fusiliers de la 5e Panzer, la météo n’avait fait quant à elle aucun effort de reconstitution historique… Le soleil éclatant des premiers jours de mai 40′ avait laissé la place ce dimanche 14 septembre à une brume parfois très épaisse…

Cela n’a pas diminué l’enthousiasme des participants qui ont découvert les traces d’une histoire tragique pas si ancienne que cela, à quelques pas de chez eux…

Le 10 mai 2015 marquera le 75e anniversaire du début de la seconde guerre mondiale pour notre pays.  A cette occasion, le groupe sentiers d’Yvoir envisage l’organisation d’une journée de la mémoire, sans doute en collaboration avec le très beau Musée du Souvenir de Haut-le-Wastia.  Plus d’informations bien sûr sur ce blog dans les mois à venir…

Autour de Poilvache: sur les traces de Rommel…

Houx barrage mai 40.jpeg

La vallée de la Meuse est, depuis la nuit des temps, un site hautement stratégique pour les habitants de nos régions et ceux qui veulent s’y installer…

Les dernières batailles de la Meuse eurent lieu durant la deuxième guerre mondiale.  Elles se déroulèrent principalement lors de la campagne de mai 1940.  On ne sait pas toujours que l’officier supérieur allemand qui commandait -ou du moins coordonnait- les deux corps de troupes blindées qui franchirent les premiers la haute Meuse belge et française n’était autre que celui qu’on surnommera quelques années plus tard le « Renard du Désert », Erwin Rommel.

A l’occasion des Journées du Patrimoine 2014 -consacrées aux lieux de mémoire des deux grandes guerres du 20e siècle-, le groupe Sentiers d’Yvoir organise le dimanche 14 septembre 2014 une balade guidée de 9 km au départ de Poilvache.  Cette balade nous permettra d’aller à la rencontre des lieux qui virent s’affronter les troupes françaises très fraîchement installées en rive gauche de la Meuse aux fusiliers allemands ouvrant la voie aux puissants panzers allemands.

Une agréable manière de compléter éventuellement la visite du magnifique Musée du Souvenir de Haut-le-Wastia

la photo ci-dessus est extraite de l’ouvrage de Dominique Halloin « Mai 1940 Haut-le-Wastia au coeur de la tourmente » édité par le Musée du Souvenir de Haut-le-Wastia.

En pratique:

dimanche 14 septembre 2014
rendez-vous à 10H précises à l’entrée du château de Poilvache
distance: 9,2 km
durée: +/- 3H
bonnes chaussures de marche indispensables
participation gratuite mais réservation indispensable chez Patrick Evrard – 082 612340 – 0479 104425 – evrard@me.com

Beau succès pour la marche des Francs-Tireurs

DSC_0513 - Version 2.jpg

Comme pour se faire pardonner les averses intempestives de la veille, la météo s’est montrée nettement plus clémente pour la marche des Francs-Tireurs annoncée sur ce blog…

Plus de 130 personnes avaient ainsi répondu présentes à l’appel des Associations de Spontin dans le cadre des commémorations des événements d’août 1914.  L’ensemble des marcheurs se recueillit d’abord aux monuments aux morts de Spontin, point de départ de cette marche de +/ 12 km.  Tous se dirigèrent ensuite vers Dorinne, au lieu même des exécutions sommaires d’habitants de Spontin et d’Evrehailles, emmenés en otage par les troupes saxonnes.  Une stèle y fut dévoilée par Charles Pâquet, bourgmestre honoraire d’Yvoir.  Jean Germain eut ensuite l’occasion de revenir sur les tragiques événements de ces journées de fin août 1914.  A la suite de ces moments émouvants, les marcheurs, dont la plupart avaient revêtu le T-shirts des « Francs-Tireurs », se rendirent vers Purnode où une partie du groupe descendit vers la gare de Purnode afin de faire en train le trajet du retour vers Spontin.  Une soixantaine de courageux poursuivirent leur route vers Evrehailles et Yvoir par des chemins forestiers.  Après deux brefs arrêts aux monuments aux morts d’Evrehailles et d’Yvoir, les marcheurs eurent l’occasion d’assister au spectacle organisé par la commune d’Yvoir dans la salle du Maka.

Quelques photos de cette belle journée sont à découvrir sur l‘album « Francs-Tireurs » de ce blog (photos de Françoise Bal et de Daniel Ista).