Réseau de Mobilité Douce à Yvoir… c’est parti !

DSC07141.JPGDSC07146.JPGIMG_0060.jpg

 

 

 

 

 

 Près d’une quarantaine de personnes ont répondu à l’appel lancé dans le numéro d’août des «Nouvelles d’Yvoir».  Charles Paquet, Etienne Defresne, Marcel Colet (aussi président du Syndicat d’Initiatives d’Yvoir)Catherine Vande Walle-Fossion et Marc Dewez représentaient le Collège et le Conseil Communal.  C’est donc face à un public nombreux et motivé que Sylviane Gilmont et Bérénice Ruyssen, de l’ASBL Sentiers.be, ont présenté la méthode de travail qui doit permettre aux bénévoles de vérifier, sur le terrain, l’état des chemins et sentiers ruraux ou forestiers de l’entité (à l’exclusion des rues et des routes destinées à la circulation automobile).  L’inventaire demandé permettra de dresser la carte des liaisons «douces» (réservées aux piétons et aux vélos) possibles à l’intérieur et entre les villages et hameaux d’Yvoir.   Ce travail constitue la base de l’établissement d’un futur réseau communal de mobilité douce.  Un élément important à prendre en considération dans la mise à jour éventuelle du Plan Communal de Mobilité.

L’inventaire sera réalisé par 7 groupes de bénévoles qui couvriront chacun une zone de l’entité correspondant chacune à un ou deux villages:

A l’issue de ce travail, une cartographie complète des sentiers et chemins sera disponible sur l’entité d’Yvoir: état et revêtement de chaque tronçon, caractéristiques environnementales et paysagères, accessibilité seront décrits par un jeu de cartes, de fiches descriptives et de photos.

L’objectif actuel est de réaliser, pour le 15 novembre 2011 au plus tard, cet inventaire global détaillé.  Le premier semestre 2012 sera consacré au choix des voies les plus intéressantes (en terme d’accessibilité, d’état d’entretien, etc.) permettant de réaliser effectivement un maillage «doux» efficace intra- et inter-villages.

Les premiers éléments de ce réseau devraient déjà être réalisés au cours de l’année 2012.panneaux signaletiques exemple evrehailles.jpg

Malgré le succès rencontré lors de cette réunion de lancement de l’opération, il a été constaté que certains villages étaient moins bien couverts que d’autres.  Nous lançons donc un appel spécifique aux habitants de Dorinne, de Purnode et de Houx qui seraient disposés à participer à ce travail d’inventaire de terrain.  Ils sont invités à laisser leurs coordonnées le plus rapidement possible à Carine Pallant (service Environnement – 082 610373 ou environnement@yvoir.be) ou à prendre directement contact avec Yvon Dirick ou avec Roger Huby.